Les maires exigent le départ du ministre de la planification et celui de l’intérieur

Les maires exigent le départ du ministre de la planification et celui de l’intérieur

Les maires de la République exigent la révocation du ministre de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE), Aviol Fleurant avant le 5 mars 2018 prochain.

La plupart d’entre eux plaident aussi en faveur du départ du ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Max Rudolph St-Albin pour avoir détourné selon eux, les fonds destinés aux mairies.

Selon les maires, le titulaire de la Planification et de la Coopération Externe a bloqué les décaissement des fonds communaux depuis deux années, alors que cet argent est dépensé pour des actions publiques du pouvoir en place.

Ces fonds qui devraient destiner aux mairies ont créé un conflit entre les maires, les parlementaires et les CASECS, ont-ils indiqué.
Ces élus locaux regroupés au sein de la FENAMAH (Fédération Nationale des Maires Haïtiens), ont adopté une résolution pour exiger rapidement le virement sur les comptes des mairies les allocations de cinq mois des arriérés et le départ du ministre Aviol Fleurant.

Une fois cet ultimatum expiré, les maires menacent de passer une vitesse supérieure c’est à dire de procéder à la fermeture des portes de toutes les mairies du pays.

Léonel DORCILIEN
E-mail: [email protected]
☎ 37706525/33811304

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *