HAÏTI/EDUCATION : Manifestations des lycéens dans plusieurs villes du pays

HAÏTI/EDUCATION : Manifestations des lycéens dans plusieurs villes du pays

Des lycéens se sont descendus une nouvelle fois dans les rues, ce mardi 27 février 2018 dans plusieurs villes du pays pour exiger la présence des professeurs dans les salles de classe.

Des lycéens du Cap-Haïtien, des Gonaïves et de Port- au-Prince ont foulé le macadam pour exiger au Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) de régulariser le cas des profs travaillant en situation irrégulière depuis plusieurs années.

Dans la deuxième ville du pays, ils ont bloqué la rue avec des bancs au niveau de la commune de la Petite-Anse, tout en paralysant la circulation pendant un bon bout de temps . Visiblement excité, la plupart d’entre eux ont tenté de défoncer le portail de l’entrée principale de la délégation du Nord en vue d’investir la cour de cette institution.

Des agents de l’Unité Départemental maintien d’Ordre (UDMO) ont dû intervenir rapidement pour reprendre le contrôle de la situation qui a menacé d’être envenimée.

À Port- au-Prince, la situation a été compliquée sur la route 9, au niveau de Duvivier où il y a eu des heurts entre des policiers et des lycéens. Ces derniers ont érigé des objets divers et des pneus enflammés sur la chaussée en vue de paralyser également la circulation.

À la cité de l’indépendance, c’était le même cas de figure, des élèves des établissements publics et des étudiants de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques des Gonaïves ont sillonné diverses rues de la ville pour exiger la présence des enseignants dans les salles de classe. Alors que des étudiants ont sollicité de meilleurs encadrements pour les jeunes laissant massivement le pays pour aller vivre ailleurs.

Les manifestants ont contraint des établissements scolaires privés à relâcher précipitamment leurs élèves. La police et les policiers de la MINUJUSTH pendant le parcours, assuraient la sécurité des manifestants.

Notons, les élèves des établissements publics décident de ne pas faire marche arrière dans leur mouvement de révendications. Ils ont annoncé, la mobilisation se poursuit jusqu’à ce que leur révendications soient satisfaites.

Léonel DORCILIEN
E-mail: dorcilienleonel0gmail.com
☎ 37706525/33811304

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *