HAÏTI/SANTE : 91 écoles infirmières sur 174 fonctionnent illégalement en Haiti

HAÏTI/SANTE : 91 écoles infirmières sur 174 fonctionnent illégalement en Haiti

Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 19 mars 2018, le directeur général du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), Dr Lauré Adrien a présenté un état des lieux assez critique des facultés et écoles d’infirmières disposant d’une licence de fonctionnement.

Sur les 18 facultés de médecine et 174 écoles d’infirmières actuellement identifiées en Haïti, respectivement 6 et 83 ont une autorisation de fonctionnement, a-t-il informé.

Conscient des difficultés énormes auxquelles fait face le système sanitaire haïtien, docteur Lauré a voulu préciser qu’il existe deux manières d’intégrer la sphère médicale: l’internat et le service social.

Il a également attiré l’attention du public sur la prolifération des écoles d’infirmières à travers tout le pays, ce qui occasionne, dit- il beaucoup de problèmes dans le système sanitaire.

Le MSPP se penche également sur la qualité de l’enseignement et la reconnaissance des institutions de formation en ce qui concerne les métiers de la santé en Haïti, peut-on lire dans un post publié sur le compte du Ministère de la Communication (MCC).

Parmi les pistes de solutions envisageables, le DG du MSPP a préconisé d’une révision du cadre juridique portant création de la faculté de médecine. Le cadre légal régissant la formation en médecine en Haïti date d’une époque où il n’y avait que la Faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP).
Aujourd’hui, il en faut une actualisation adaptée, a conclut l’obstétricien-gynécologue.

Léonel DORCILIEN
E-mail: [email protected]
☎ 37706525/33811304

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *